Zambie



Les Trésors et Traditions

 La Zambie est très attachée à sa culture ancestrale, malgré les nombreuses migrations qu’elle a connues au cours de son histoire. Ce mélange ethnique et culturel est à l’origine de plusieurs traditions, dont les chants et les danses.

Parmi les plus courantes, le chtelele est pratiqué pour célébrer les moments heureux de la vie et le nsongwe, accompagné du son produit par des morceaux de métal frappés l’un contre l’autre, a lieu lors des grandes cérémonies. Le makishi, probablement hérité du Congo voisin, est dansé en de nombreux endroits du pays durant les cérémonies. Il est exclusivement réservé aux hommes qui, pour l’occasion, sont masqués et vêtus de pagnes.

La danse n’est pas qu’un loisir ou un art pour les Zambiens. C’est avant tout une forme de communication, qui évoque des événements historiques, qui sert à exprimer des sentiments et des idées, mais surtout qui renforce les croyances spirituelles.

 

Les Trésors Gastronomiques

La cuisine zambienne repose sur le maïs qui est mangé en épaisse bouillie, appelée « nshima ». Ce plat est fait à partir de farine de maïs. Dans certaines régions de la Zambie, le nshima est fabriqué à partir de racines séchées de manioc, qui sont ensuite pilées puis tamisées en une farine, qui est fouettée dans l'eau chaude

Le nshima est une sorte de polenta ou de purée de couleur blanche, faite avec de la farine de maïs ou de manioc. C’est le mets basique de la gastronomie zambienne, qui accompagne nombre de plats. Le nshima peut aussi être consommé sucré, mélangé avec du lait, sous forme de bouillie de type porridge au petit déjeuner.

Le ifisashi est une préparation à base d’arachide, d’oignons, de tomates, d’épinards, de feuilles de citrouille, de chou ou de patate douce. On peut y intégrer de la viande. Ce mets se sert avec le nshima.

Le chinaka est une spécialité de l’est de la Zambie. C’est un tubercule qui est cuit avec de la poudre d'arachide et des épices. Il se mange en accompagnement de plats ou sert à préparer des sandwiches.

Diverses viandes grillées et poissons, les haricots, le gombo et quantité de fruits font partie des aliments couramment mangés en Zambie.

 

Les Trésors Artistiques

La vannerie, exercée par les hommes et les femmes, est une activité très courante. Leurs différentes formes et matières premières servaient à illustrer l'environnement dans lequel ces objets étaient confectionnés : bamboou, lianes, racines, roseaux, herbes, feuilles de papyrus, écorce et sisal. Ils sont décorés de dessins symboliques à l'aide de teintures traditionnelles faites à partir de terres, racines, écorces et feuilles de couleurs différentes. L'utilisation de la vannerie est très variée : stockage et transport, passoires, tamis à farine, sets de tables et nattes pour dormir.

Ce sont souvent les hommes qui travaillent le bois, le sculptent et fabriquent des canoës, des meubles, des cannes, des ustensiles, des bols ainsi que des masques, des tambours et des sculptures en forme d'animaux. Les potteries sont souvent réalisées par des femmes qui façonnent la glaise avant de la faire cuire sur le feu.