Maroc



Histoire


À la croisée de l'Europe et de l'Afrique, bordé par les eaux de la Méditerranée et ouvrant sur les immensités de l'Atlantique, le Maroc est un carrefour. Il est le "pays du couchant lointain", une destination riche de contrastes, à l'histoire deux fois millénaire et qui invite à la découverte.
Dans ces terres où convergent les influences, vous découvrirez les vestiges des plus grandes civilisations méditerranéennes : au nord du pays se dressent les ruines romaines de Volubilis. A Rabat, ce sont certains morceaux d'architecture qui témoignent de l'ancienne présence française. Partout ailleurs, dispersés, les trésors des civilisations musulmanes s'offrent à votre curiosité : là, la Kasbah des Oudayas,  ici, les étendues verdoyantes des jardins de la Ménara ; dans tous le pays, des exemples de la libéralité des dynasties qui s'y sont succédés.

 

Le Maroc compte quatre villes impériales : Fès, fondée par le sultan Idrisside Idris Ier, Marrakech, fondée par le sultan almoravide Youssef Ibn Tachfin, Rabat, fondée par le sultan almohade Abd al-Mumin, Meknès, fondée au XIe siècle par la dynastie des Almoravides sous le règne du sultan alaouite Ismaïl ben Chérif.

 

 

Franchissez les murs de la fameuse médina de Fès et promenez-vous au hasard des rues du quartier Fès-El-Bali. La porte Bab Boujloud est l'accès le plus simple pour pénétrer dans la médina.

Ne repartez pas sans avoir goûté à la gastronomie de la ville, réputée comme étant une des meilleures du monde.

 

À quelques dizaines de kilomètres, Meknès est un autre musée à ciel ouvert. Sa médina et les vestiges du palais royal lui ont valu d’être classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

Sur la place El Hedime, Bab Mansour est la porte donnant accès à la médina. Elle est un des chefs-d'œuvre de l'art hispano-mauresque. Ne manquez surtout pas de visiter les écuries et greniers royaux du Sultan Moulay Ismail.

Au nord de Meknès s’étend le plus vaste site archéologique romain du Maroc : Volubilis. Arc de triomphe, capitole, maison de Bacchus, tout témoigne du faste qu'à connu la cité et de son poids économique et politique.

 

Entre tradition et modernité, Marrakech est la promesse de sensations incomparables. Vous pourrez admirer toute la richesse architecturale de la Médina en visitant l'un de ses nombreux riads, des petits palais orientaux organisés autour d’un patio central, ou bien encore vous ressourcer à la Ménara, un vaste jardin avec bassin emblématique de la ville. Car, Marrakech laisse le choix à ses visiteurs en puisant dans son incroyable diversité.

 

À l'est du pays, Ouarzazate, Zagora et Tinghir expriment la diversité culturelle du Maroc: elles témoignent des traditions les plus enracinées.

D'autres pièces du patrimoine méritent encore le détour dans la région. Ainsi, le ksar (forteresse) Aït Benhaddou qui s'élève au milieu de la vallée de l'Ounila. Ses bâtisses flanquent une colline jusqu'à son sommet où est bâti un ancien grenier à céréales. Plus loin, à Imadri, ce sont des maisons troglodytes qui peuvent être visitées. Enfin, dans la vallée du Drâa, Tamgrout, un autre de ces villages creusés à même la roche, accueille l'une des plus fameuses et des plus anciennes bibliothèques coraniques du pays : certains des manuscrits qui y sont conservés ont près de 1000 ans d'existence !

 

Tinghir et Zagora ne sont pas non plus sans attraits. Dans la première, vous déambulez au milieu du mellah Aït El Haj : à l'ombre de ses murs de pisé, au milieu de rues étroites que baigne une lumière ocre, vous découvrez l'ancien quartier juif, tout un pan de l'histoire de la ville. Aux alentours de Zagora, l'atmosphère est toute différente. Le site de Tazzarine vous mène jusqu'aux portes de la préhistoire : gravées sur la roche, des inscriptions vieilles de 5000 ans témoignent de l'histoire plurimillénaire du pays.

Gravures rupestres, Kasbah majestueuses.

Le Maroc, une terre de contrastes assurément !