République Dominicaine



Culture


Les Trésors des Traditions

Depuis la découverte de l'Amérique, le catholicisme a toujours été la religion officielle. En revanche, c'est différent dans les provinces, où l'on trouve une multitude de cultes, souvent d'origine protestante (surtout dans la région de Samaná) et on trouve également pas mal de rites vaudous d'origine haïtienne dans les régions de culture de canne à sucre. En générale, ans le domaine religieux, c'est la grande tolérance entre les Dominicains, qu'ils soient catholiques, protestants ou juifs

Les Dominicains, quel que soit leur niveau social, sont très accueillants. Où que vous vous trouviez, surtout dans les campagnes reculées, il est très facile d'entrer dans l'intimité d'une famille.

Beaucoup de touristes visent à visiter la station balnéaire de Saint-Domingue à la fin de février, exactement dans cette période, la ville détient une échelle et les vacances ethniques les plus intéressantes étant le carnaval. Le carnaval est célébré dans toutes les villes du pays, mais les fêtes populaires les plus brillantes et les plus bourdonnantes se déroulent directement dans la capitale du pays.

Le merengue est considéré comme faisant partie intégrante de l’identité nationale de la communauté dominicaine. Il joue un rôle actif dans divers aspects de la vie quotidienne de la population – de l’éducation aux rassemblements sociaux et événements festifs, en passant par les campagnes politiques.

 

Les Trésors Gastronomiques

La cuisine dominicaine se caractérise par le mélange d’influences tainos (ethnie amérindienne des Antilles), européennes, espagnoles, africaines et créoles. On retrouve des plats gourmands et colorés, simples et peu épicés (ils ne piquent pas). En bouche, c’est une explosion de saveurs et d’arômes. On sent le vrai goût des fruits et des légumes exotiques.

Côté viande, la chèvre est beaucoup consommée. Le poulet aussi, en raison de son prix bas. Il est souvent grillé ou frit (pica pollo), ou cuisiné dans une sauce. La bandera dominicana est le plat traditionnel national de la République Dominicaine. Il se compose de viande, de riz, d’une purée de haricots, de bananes plantains frites et de salade d’avocats...

En tout cas, en République Dominicaine, on se régale!

 

Les Trésors artistiques

L'artisanat dominicain est bien développé, à tel point que ses marchés fleurissent dans tous les lieux touristiques. Les bijoux sont particulièrement présents, car le pays possède deux pierres très spécifiques, le larimar, pierre endémique du pays, et l'ambre, qui ont permis aux artisans de développer toutes sortes de créations. Le corail noir, dont l'exploitation n'est pas encore réglementée, est également beaucoup travaillé, ainsi que la coquille rose du lambi.

La peinture est également très présente sur tous les marchés artisanaux. Plus que d'oeuvres d'art, il faut ici parler d'artisanat, car il s'agit de peintures de la rue exécutées en grand nombre. Son inspiration est naïve, d'origine haïtienne

Les Dominicains sont réputés pour leurs talents de musiciens. Les genres musicaux ainnsi que les artistes domicaines sont connus dans le monde entier. ... Les sons et les instruments de la République dominicaine sont influencés par ses racines ouest-africaines, espagnoles et européennes. Deux genres musicaux sont très représentatifs du pays et connus dans le monde entier : le merengue et la bachata.

Alors que l'industrie textile représente aujourd'hui 20% du PIB de l'île, le pays souhaite se repositionner sur le marché haut de gamme. Un pari qui est en passe d'être gagné... au regard de l'inventivité des créateurs dominicains de renom, comme feu le grand Oscar de la Renta