Ghana



Géographie et Biodiversité


Les Trésors Géographiques

Le Ghana ne possède pas de montagnes! Ce pays est une vaste plaine côtière comportant un réseau hydrographique abondant et s'admire plutôt comme un dégradé de pays océanique à mesure que l'on s'enfonce à l'intérieur du continent. Près de la moitié du pays se trouve en-dessous de 150 m d'altitude ; seul l'Est, à la frontière du Togo, connaît un enchaînement de massifs de collines qui montent jusqu'à 900 m.

Sur la partie Atlantique, des lagunes, baies, zones marécageuses et mangroves s'enchainent (principalement dans le Sud-ouest). La plaine qui la borde et qui s'étire jusqu'au centre du pays est naturellement couverte par la forêt tropicale, en grande partie transformée aujourd'hui de manière semi-sauvage, semi-agricole. Dans le Nord, la plaine s'élève en bas plateau fait de savanes et de maquis.

Le bassin du fleuve Volta est l'autre caractéristique principale du pays. Il couvre 60% du territoire relie le Nord et le Sud. Ce dernier  a été modifié par les travaux d'aménagement du fleuve menés durant les années 1960 et qui ont bouleversé l'équilibre écologique de la région.

 

Les Trésors de la Faune et la Flore

Le Ghana connait de très nombreuses espèces végétales endémiques grâce à ses mangroves, ses forêts humides et savanes forestières. Même si la jungle à l'état sauvage a été fortement réduite dans la deuxième partie du 20ème s. en raison de la poussée démographique, de l'extension de l'agriculture, de l'urbanisation et du drainage de la Volta, la forêt reste un élément important du pays et la diversité florale y est splendide. Le visiteur peut admirer la canopée naturelle du Ghana au parc naturel de Kakum en marchant sur cet étage supérieur de la jungle.

La faune est quant à elle abondante et très diverse. Le nombre d'espèces d'oiseaux, d'amphibiens et de reptiles vivant en milieu naturel est très important. Autrefois, le Ghana abritait aussi de nombreux grands mammifères africains : singes, éléphants, léopards, antilopes. Malheureusement leur présence a été fortement réduite par la chasse intensive, la contrebande et l'extension des territoires humains. Le Parc de Mole est le meilleur endroit pour observer buffles, antilopes, éléphants et singes en milieu sauvage.

 

Les Trésors préservés de la Nature

Le Ghana compte 7 réserves naturelles, 6 ressources de réserve, 4 sanctuaires de nature sauvage et 5 sites côtiers RAMSAR.

Les parcs nationaux et les réserves du Ghana sont contrôlés par la Division de la faune sauvage du Ghana et la Commission des forêts du Ghana. La plupart des parcs nationaux, des sanctuaires et des réserves ont un bureau gouvernemental dirigé par le personnel des divisions.Le Ghana compte d’importantes populations viables de ressources fauniques et naturelles qui soutiennent le développement d’une industrie de tourisme écologique en complément des attractions culturelles et historiques fortes du pays. Visiter les parcs animaliers du Ghana et d’autres zones protégées revient à pénétrer dans un monde intéressant de nature.